La Foi qui transporte les montagnes

9,80

OMRAAM MIKHAEL AIVANHOV |01/11/1999

 C’est en 1937 que Omraam Mikhaël Aïvanhov (1900-1986), philosophe et pédagogue français d’origine bulgare, est arrivé en France.

Jusqu’en 1986, Omraam Mikhaël Aïvanhov a donné près 5000 conférences, essentiellement en France et en Suisse, mais aussi au Canada, aux Etats-Unis, en Inde, en Suède et en Norvège. Il n’a pas écrit, et ses conférences, toujours improvisées, ont été soit sténographiées, soit enregistrées sur bandes magnétiques ou video-cassettes.
Encore en cours de parution, elles sont éditées et diffusées par les Éditions Prosveta qui sont présentes sur les cinq continents, et traduites en plus de 30 langues.
Largement diffusée en Occident dès le dernier tiers du 20e siècle, l’influence de la pensée d’O. M. Aïvanhov ne cesse de grandir. Nombreuses sont les personnes qui s’en inspirent pour la conduite de leur propre vie ce dont nous ne cessons de recevoir des témoignages ; d’autres y trouvent matière à écrire eux-mêmes des ouvrages traitant de spiritualité, de philosophie, de religion, d’ésotérisme, de yoga, de psychologie, de médecine.
Toutes sont sensibles au caractère vivant et concret de son enseignement : les analogies qu’il fait apparaître entre le monde physique et le monde psychique, les différentes méthodes qu’il donne rendent non seulement accessibles mais applicables les notions philosophiques les plus abstraites. Si on ne l’applique pas, disait-il, la meilleure des philosophies est presque inutile.
Nombreux sont aussi les lecteurs qui reconnaissent que cet enseignement est particulièrement adapté à notre temps. Enfin, Omraam Mikhaël Aïvanhov n’a cessé de répéter que la pratique spirituelle, qui est en général considérée comme une démarche purement personnelle, doit tenir compte des liens qui unissent les humains entre eux. Pour lui le mot « fraternité » prend là tout son sens.

Description

« La foi s’accompagne d’un travail de longue haleine, elle est le résultat d’efforts répétés jour après jour ; c’est quelque chose de vivant, que nous ne devons jamais séparer de notre vie quotidienne. Voilà ce qu’il faut comprendre pour pouvoir déchiffrer le sens des paroles de Jésus : »Si vous aviez la foi comme un grain de Sénevé, vous diriez à cette montagne : transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait … »
Nous pouvons transporter une montagne, mais à condition de ne pas nous attaquer à elle en pensant pouvoir la transporter en une seule fois. On peut déplacer une montagne, mais en déplaçant une pierre après l’autre ! Chaque pierre déplacée, c’est-à-dire chaque succès, aussi minime soit-il, augmente notre foi, car nous nous sentons plus solide, plus fort, plus maître des situations. En jetant un regard en arrière, nous mesurons le chemin parcouru … Et alors il se peut que déjà, à la moitié du travail entrepris, notre foi se soit tellement renforcée que nous pourrons transporter tout le reste d’un seul coup. »
Table des matières I. La foi, l’espérance et l’amour II. La foi qui transporte les montagnes III. Foi et croyance IV. Science et religion V. La foi précède toujours le savoir VI. Retrouver le savoir enfoui VII. Une religion n’est qu’une forme de la foi VIII. Notre filiation divine IX. La preuve de l’existence de Dieu est en nous X. L’identification avec Dieu XI. Dieu, la vie XII. Dieu dans la création XIII. Rabota, vrémé, véra : le travail, le temps, la foi.

Fiche technique

Titre : La foi qui transporte les montagnes
Auteur : OMRAAM MIKHAEL AIVANHOV
Editeur (Livre) : Prosveta Editions
Date sortie / parution : 01/11/1999
EAN commerce :

9782855667935

Dimensions : 18.00×11.00×1.50
Poids (gr) : 190
Nombre de pages : 219

Informations complémentaires

Poids 190 g
Dimensions 1.50 × 11.00 × 18.00 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Foi qui transporte les montagnes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *