Qu’est-ce qu’un fils de dieu ?

9,29

OMRAAM MIKHAEL AIVANHOV | 01/01/2001

 C’est en 1937 que Omraam Mikhaël Aïvanhov (1900-1986), philosophe et pédagogue français d’origine bulgare, est arrivé en France.

Jusqu’en 1986, Omraam Mikhaël Aïvanhov a donné près 5000 conférences, essentiellement en France et en Suisse, mais aussi au Canada, aux Etats-Unis, en Inde, en Suède et en Norvège. Il n’a pas écrit, et ses conférences, toujours improvisées, ont été soit sténographiées, soit enregistrées sur bandes magnétiques ou video-cassettes.
Encore en cours de parution, elles sont éditées et diffusées par les Éditions Prosveta qui sont présentes sur les cinq continents, et traduites en plus de 30 langues.
Largement diffusée en Occident dès le dernier tiers du 20e siècle, l’influence de la pensée d’O. M. Aïvanhov ne cesse de grandir. Nombreuses sont les personnes qui s’en inspirent pour la conduite de leur propre vie ce dont nous ne cessons de recevoir des témoignages ; d’autres y trouvent matière à écrire eux-mêmes des ouvrages traitant de spiritualité, de philosophie, de religion, d’ésotérisme, de yoga, de psychologie, de médecine.
Toutes sont sensibles au caractère vivant et concret de son enseignement : les analogies qu’il fait apparaître entre le monde physique et le monde psychique, les différentes méthodes qu’il donne rendent non seulement accessibles mais applicables les notions philosophiques les plus abstraites. Si on ne l’applique pas, disait-il, la meilleure des philosophies est presque inutile.
Nombreux sont aussi les lecteurs qui reconnaissent que cet enseignement est particulièrement adapté à notre temps. Enfin, Omraam Mikhaël Aïvanhov n’a cessé de répéter que la pratique spirituelle, qui est en général considérée comme une démarche purement personnelle, doit tenir compte des liens qui unissent les humains entre eux. Pour lui le mot « fraternité » prend là tout son sens.

Description

« Il y a deux mille ans, la venue de Jésus instaurait un ordre de choses où, pour la première fois dans l’histoire des hommes, les valeurs d’amour, de bonté, de pardon, de patience, de douceur, d’humilité, de sacrifice étaient mises à la première place. Et même si la parole de Jésus n’a été jusqu’ici ni bien comprise ni bien appliquée, il a suffit que la lumière se fasse chez certains êtres pour qu’elle se transmette de siècle en siècle. L’amour du prochain enseigné par Jésus, et qui découle de cette vérité que les humains sont fils et filles d’un même Père, a permis à l’idée de fraternité de se frayer un chemin. »
Table des matières I. Je suis venu pour qu’ils aient la vie II. Le sang, véhicule de l’âme III. Celui qui voudra sauver sa vie la perdra IV. Laisse les morts ensevelir les morts… V. Dieu a tellement aimé le monde qu’Il a envoyé son fils unique VI. Jésus, souverain sacrificateur selon l’ordre de Melkhitsédek VII. L’homme Jésus et le principe cosmique du Christ VIII. Noël et Pâques : deux pages du livre de la nature IX. La naissance de l’Enfant-Christ X. Jésus mort et ressuscité ? XI. Le sacrifice de Jésus sur la croix : les puissances du sang XII. « De son sein jailliront des sources d’eau vive » XIII. Un fils de Dieu est frère de tous les hommes XIV. Peupler la terre de fils et de filles de Dieu.

Fiche technique

Titre : Qu’est-ce qu’un fils de Dieu ?
Auteur : OMRAAM MIKHAEL AIVANHOV
Editeur (Livre) : Prosveta Editions
Date sortie / parution : 01/01/2001
EAN commerce : 9782855668093
Dimensions : 18.00×11.00×1.50
Poids (gr) : 160
Nombre de pages : 211

Informations complémentaires

Poids 160 g
Dimensions 1.50 × 11.00 × 18.00 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Qu’est-ce qu’un fils de dieu ?”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…